Décryptages

Connaissez-vous le SoLoMo ?
09/01/2013 - 11H42

C’est le nouveau concept à la mode. Le SoLoMo - contraction de social, local et mobile - associe ces 3 canaux pour promouvoir un produit ou une activité auprès des « mobinautes ». Comment bien se positionner sur cette tendance émergente ? Comment en tirer profit ? Décryptage.

Connaissez-vous le SoLoMo ?

Le SoLoMo, c’est quoi ?

Le SoLoMo combine 3 aspects du commerce actuel :

  • Le social : c’est la tendance forte. Aujourd’hui plus que jamais, les consommateurs utilisent les plateformes sociales, comme Facebook, pour partager des bons plans, donner un avis, mais aussi conseiller leurs amis.
  • Le local : le commerce de proximité revient à la mode. Les consommateurs veulent désormais savoir ce qui se passe à côté de chez eux. Des outils de géolocalisation comme Foursquare ou Facebook Places, leur permettent de repérer les bons plans proposés par leurs commerçants de quartier.
  • Le mobile : Les internautes se connectent de plus en plus au web via leur smartphone ou leur tablette tactile. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : en février 2014, selon la dernière étude dévoilée par l'institut Médiamétrie, près d’1 Français sur 2 âgé de 11 ans et plus (49,7%) se connecte à internet depuis son mobile, on compte ainsi 27 millions de mobinautes en France !

« L'idée, avec le SoLoMo, c'est de se servir de la mobilité du consommateur avec son téléphone et de le capter dans la rue pour l'amener ensuite en boutique, et déclencher un acte d'achat », explique Sandrine Dirani, directrice générale de Plyce-Promogaïa, l'une des applications SoLoMo présentes sur le marché.

 

Quelques exemples ?

La boulangerie l’Albion Cafe à Londres publie en temps réel sur Twitter les cuissons en cours et les fournées à venir via l’application BakerTweet. Ses followers peuvent ainsi venir chercher leurs pains au chocolat encore chauds.
En avril 2010, Jimmy Choo a lancé une chasse au trésor dans les rue de Londres via Foursquare : l’objectif était de localiser un ambassadeur de la marque grâce à son smartphone pour gagner une paire de chaussures. L’opération a attiré 4.000 participants !

 

Aujourd’hui, on en est où ?

ll existe plusieurs catégories d'applications SoLoMo. Certaines proposent du couponing et des offres promotionnelles, comme c'est le cas de Plyce-Promogaïa, Foursquare ou encore CityZen Box. Sur ces sites, les responsables de points de vente sont invités à adresser leurs offres du moment par e-mail ou SMS à la communauté de consommateurs géolocalisés inscrits.
PagesJaunes et Dismoioù misent, eux, sur le référencement. Enfin, certaines applications se sont spécialisées dans le cadeau par SMS, à l'instar de ThankYouCharlie. Le cadeau est à retirer directement chez l’un des 700 commerçants partenaires de l’enseigne.
Un concept qui réconcilie commerce de quartier et commerce en ligne !

 

Comment générer du chiffre d’affaires avec le SoLoMo ?

Voici quelques idées simples :

  • offrir des bons de réduction aux personnes qui partagent un produit de sa marque sur Facebook,
  • récompenser les check-ins sur Foursquare,
  • intégrer directement une boutique en ligne sur sa page Facebook et proposer à sa communauté de régler à l’aide de Facebook credits,
  • adapter son site web au format mobile et le faire vivre avec les actualités postées sur ses réseaux sociaux,
  • développer une application pour mener des actions marketing auprès de ses clients : notification push, géolocalisation…
  • créer son « adresse Google » pour apparaître dans l’application Google Maps pour smartphones.

Avec le SoLoMo, une petite révolution est en marche, d'autant plus que 59 % des utilisateurs de smartphones acceptent de recevoir des messages sur leur téléphone en fonction de leur position géographique !

 

Un retour sur investissement intéressant

« J'étais sceptique au départ. Puis, je me suis finalement laissé convaincre par l'application Plyce-Promogaï : l'investissement n'était pas énorme », souligne Noam Revah, gérant de Chrono 2 Roues, qui vend et répare des scooters. Pendant 4 mois, un iPad était offert pour tout achat d'un scooter d'une valeur minimale de 8.000 €. Grâce à cet outil, 34 ventes ont été réalisées directement, soit un chiffre affaires de 200.000 € pour un investissement de 10.000 € HT.

Ajouter un commentaire