Accompagner le repreneur

Pour assurer la pérennité de votre entreprise lors du changement de propriétaire, il est nécessaire d’accompagner le repreneur pendant quelque temps.

 

En quoi consiste l’accompagnement ?

Le contrat de vente prévoit que vous soyez présent ponctuellement ou régulièrement dans l'entreprise postérieurement à sa cession. Cette période d’accompagnement de quelques mois permettra de transmettre votre expérience professionnelle à votre successeur, ce qui favorisera la réussite du processus de reprise : présentation de l’outil de production, des salariés, des clients, des fournisseurs… Veillez cependant à ne pas faire durer cette période de transition trop longtemps.

 

Trois types de collaboration possibles

Pour accompagner le repreneur après la cession de votre entreprise, 3 types de collaboration peuvent être envisagés.

  • Vous pouvez être salarié. Il faudra alors rédiger un contrat de travail en bonne et due forme. Il s’agit le plus souvent d’un CDD rémunéré de quelques mois.
  • Vous pouvez devenir « conseiller » du repreneur et être rémunéré à la prestation horaire après vous être inscrit en profession libérale.
  • Si vous êtes entrepreneur individuel, associé unique d'EURL ou gérant majoritaire de SARL, vous pouvez également conclure une convention de tutorat. Elle détermine les actions que vous allez mener en tant que tuteur : travailler sur la gestion financière, les méthodes de vente, la gestion de la clientèle...

Cette convention, qui doit être signée dans les 60 jours suivant la cession de l'entreprise, fixe :

  • les modalités pratiques de votre intervention,
  • la durée de la mission, qui doit être comprise entre 2 mois et 1 an,
  • la rémunération éventuelle.

À l'issue de la convention, vous pouvez, sous certaines conditions, bénéficier d'une réduction d'impôts de 1000 €.

Consulter le site Passer le relais

Consulter le site Transentreprise