S'identifier

Enter your e-mail address.
Enter the password that accompanies your e-mail.
S'inscrire Mot de passe oublié
* Champ obligatoire

Bienvenue sur la communauté des créateurs d'entreprise franciliens !

Parce que créer, reprendre ou céder une entreprise n'est pas un long fleuve tranquille, nous avons créé cet espace de discussion.

Rien de tel que d'échanger avec ceux qui sont déjà passé par là et avec nos experts pour trouver toutes les réponses aux questions que vous vous posez.

S'inscrire

Mot de passe oublié
* Champ obligatoire

Chercher dans toutes les discussions

Recherche détaillée

Mot de passe oublié

S'inscrire
* Champ obligatoire
Posté le 14/05/2016 · 13h44

Bonjour,

Agent immobilier chez Agencima à Marseillan dans le 34, nous aimerions ouvrir une agence immobilière à l'internationale (Europe) et nous voudrions en savoir plus en ce qui concerne le statut juridique, est-ce qu'il est différent ou semblable? Auriez-vous des informations à nous communiquer à ce sujet ?

Merci d'avance pour votre réponse.

Posté le 10/05/2016 · 15h02

Je souhaite créer une boutique de trottinette électrique haut de gamme un peu comme dans le style http://www.littleboard.fr (la 1ère société en France à se lancer sur le créneau) dont je suis le développement depuis peu.
Le site a l’air de fonctionner puisque je le suis depuis ces débuts et que je le vois évoluer... ce qui me conforte dans mon idée que la trottinette électrique haut de gamme pour adulte va prendre de l’ampleur dans les grandes métropoles et centres urbains.
Bien sûr je ne vais pas investir ou me lancer sur une simple intuition et je veux passer maintenant à l’étape suivante à savoir une réelle étude de marché.
Je sais que les villes, départements ou régions étudient et recensent depuis des dizaines d’années les habitudes de déplacements des travailleurs et que les données concernant les trajets domicile / travail existent.
Je souhaite, dans mon cas, connaître le profil précis et le volume des personnes qui habitent dans une grande ville, travaille dans cette même grande ville et dont le trajet est inférieur ou égale à 15 km aller et si possible la tranche d’âges, le moyen de locomotion et dans le cas de la voiture combien de passagers en tout.
Bien sûr, vous aurez compris que ce profil de correspond exactement à celui qui pourrait aller au travail avec une trottinette électrique.
Qui s’occupe de planifier, d’enquêter sur tout ça ? Les données sont-elles accessibles au public ? Si oui où faut-il les demander pour la ville de Paris ?
PS : J’ai contacté le conseil régional qui s’occupe des transports en ile de France ... sans avoir pu de réponse.

Posté le 06/04/2016 · 20h26

Actuellement au chômage depuis plus d’un an, j’envisage de me reconvertir dans un domaine en plein essor mais assez concurrentiel à première vue : le massage bien être
Voir étude de marché ici
http://blog.rue-du-bien-etre.com/infographie-massage-bien-etre/
Ancienne employée de bureau, j’envisage d’ouvrir mon cabinet en Ile-de-France (Yvelines) . Pour commencer je vais bien sur réaliser une formation complète près de chez moi qui m’a été conseillé par l’AFPA http://www.formations-massages.fr/ afin d’acquérir des connaissances professionnels reconnues.
Ensuite je devrais réaliser parait-il un stage obligatoire de formation à la gestion, je ne sais pas plus à ce sujet et cela ne m’intéresse pas plus que ça puisque mon mari est comptable.
Concernant la législation des commerces recevant du public j’ai une amie qui a une auto-école et qui pourra m’expliquer la législation concernant mon futur cabinet.
Bref d’un point de vue technique, il va y avoir du travail mais je suis bien entouré et je devrais m’en sortir.
Avant d’attaquer tout cela je dois valider un «business plan» . J’ai bien estimé mes recettes et mes charges et je sais que je dois réaliser en moyenne 5 prestations de massage / jour (plus si je dois faire de la publicité) pour pouvoir couvrir mes charges et un tout petit salaire.
La clé de ma nouvelle activité sera donc conditionnée à ces 5 massages/jour. On m’a indiqué que le domaine du massage bien être c’est le bouche à oreille qui fait l’essentiel … du cou j’angoisse à l’idée de devoir trouver mes premiers clients.
Comment me faire une clientèle avec de la publicité pas trop chère ?
J’ai pensé aux pages jaunes, je ne sais pas si c’est toujours efficace et vu qu’il y a pas mal de monde je ne sais pas si je vais pas être noyé parmi les autres … par ce que quand même pas loin de 850 résultats pour le 78 https://www.pagesjaunes.fr/recherche/departement/yvelines-78/massage-bie... .
Vu que j’aurais du temps au départ, je pensais au départ distribuer moi-même des prospectus en BAL, est-ce bonne idée ? aurais-je de bon résultats avec cette méthode ?
J’accepte volontiers vos idées ou votre témoignage du lancement de votre commerce.

Posté le 16/03/2016 · 14h17

Bonjour,

Voilà, webmaster et développeur de formation, et créateur de bijoux en pierres naturelles par passion, notamment par le biais de mes parents qui sont bijoutiers, j'ai créé ma boutique en ligne sur http://www.maklyst.fr/ et je souhaiterais créer cette fois-ci ma toute première boutique physique en Île-de-France, mais lorsque je vois les prix des locaux en plein centre, ça me fait un peu hésiter. Quelles sont les premières démarches selon vous à effectuer avant d'en créer une?

Merci d'avance pour vos réponses.

Posté le 04/01/2016 · 11h21

Bonjour,

Je suis actuellement salariée en Informatique et vidéaste.
Une amie a ouvert il y a peu une boutique de jeux de société dans laquelle elle permet aux personnes de s'installer pour jouer et elle y organise ponctuellement des tournois et autres évènements ludiques.

De mon côté, réalisant actuellement diverses préparations en biscuiterie et pâtisserie, je me suis dit que je pourrais lui proposer ponctuellement, pour les évènements, des réalisations. (Muffins, crêpes, chocolats, biscuits…)

Après lui en avoir parlé, j'ai commencé à faire des recherches sur le sujet et j'avoue que ce que j'ai pu lire m'a quelque peu déconcerté.
Il semble que pour vendre des pâtisseries (mais pas des biscuits) il faille une expérience. Que ce soit au travers d'un diplôme type CAP pâtisserie ou une expérience en entreprise dans la pâtisserie, je n'ai pas les compétences requises.

Je me suis donc renseignée pour passer un CAP pâtisserie en candidat libre, mais outre le fait que l'inscription se fait vers Octobre (autrement dit dans longtemps), elle me demanderait un investissement important en terme de temps et d'argent pour apprendre des choses que je ne souhaite pas mettre en pratique. Certes, il serait toujours intéressant d'en savoir un peu plus sur les génoises, les religieuses ou encore les ganaches, mais de mon côté si c'est pour vendre des crêpes et des muffins, c'est un peu excessif.

J'ai lu que le fait de vendre ou de donner les réalisations n'avait aucune importance dès lors où il s'agit de clients et non de proches.
Je ne peux donc même pas envisager de laisser les consommations en libre servie car en cas de problème (réaction allergique, intoxication…) cela se retournera contre moi.

J'ai aussi lu qu'il y avait une réglementation générale mais qu'il fallait tout de même se renseigner auprès de la CCI pour les cas particuliers car les conditions peuvent varier selon les quantités et la fréquence. Je ne compte pas vendre de manière quotidienne, ce serait peut-être une fois par mois, peut-être moins. Cependant, je n'ai pas vraiment trouvé de moyen simple et gratuit de contacter la CCI dont je dépends (forum, e-mail…), je n'ai trouvé qu'un numéro de téléphone surtaxé.

Sur le site de la CCI dont je dépends, des réunions sont disponibles (environ 3h) pour donner des informations de base sur comment débuter un micro-entrepreneuriat. Cependant, ces réunions se déroulent durant mes heures de travail et il me serait difficile d'y participer. D'autant que je n'ai pas encore de projet à présenter et pour lequel j'attends un complément d'informations, je voudrais vraiment la base, à savoir : Puis-je vendre/offrir ponctuellement des réalisations de type pâtisseries/biscuits à des clients dans une boutique (la boutique a l'autorisation de vendre de la nourriture) ?

Si l'un de vous a déjà connu une situation similaire, je suis à l'écoute de toutes les informations que vous pourrez me fournir.
D'avance merci.

Pages