Financer ses investissements matériels avec un crédit-bail

Le crédit-bail, aussi connu sous le nom de « leasing », est un contrat de location qui permet de financer 100 % de vos investissements en matériel (informatique, bureautique, etc.), sans aucun apport.

 

Qu’est-ce qu’un crédit-bail ?

Juridiquement, le crédit-bail est une location, assortie d’une option d’achat. Toutes les entreprises peuvent faire appel au crédit-bail, quel que soit leur statut juridique. La société de crédit-bail procède généralement à un examen des bilans de l'entreprise avant d'accorder son aval définitif.

 

Comment fonctionne le crédit-bail ?

Vous choisissez un équipement et convenez avec le vendeur des conditions de l'achat. Après examen du dossier, la société de crédit-bail achète le matériel et vous le loue. Vous l’exploitez librement. En fin de contrat, vous pouvez :
  • soit rendre l'équipement,
  • soit le racheter pour sa valeur résiduelle fixée au départ dans le contrat,
  • soit continuer à le louer moyennant un loyer très réduit.

 

Une solution fiscalement attractive

  • Si cette solution de financement est plus coûteuse qu’un crédit bancaire à moyen terme, vous pouvez toutefois déduire de votre bénéfice l’intégralité des loyers de votre crédit-bail. L'avantage fiscal est d'autant plus important que la durée du remboursement est rapide. 
  • L’utilisation du crédit-bail vous permet également d’éviter des difficultés de trésorerie générées par la TVA (Taxe sur la valeur ajoutée). En effet, en début d’activité, la TVA déductible sur vos achats est souvent supérieure à la TVA collectée sur vos ventes. Le crédit-bail vous évite de devoir faire face à ce besoin de trésorerie.
  • Puisque juridiquement, le crédit-bail est une location, votre matériel ne figurera pas à l'actif du bilan de votre entreprise. 

 

À qui s’adresser ?

Pour souscrire un crédit-bail, vous pouvez vous tourner vers les banques commerciales, les sociétés spécialisées de crédit-bail ou les sociétés de développement régional.