De l'idée au projet

Avant de soumettre votre idée à l’épreuve du business plan, 3 étapes s’imposent pour la transformer en projet réaliste. Avoir confiance en soi - en sa capacité à mener de front de nombreuses responsabilités - et avoir un projet économiquement viable avec des objectifs bien définis, sont les conditions sine qua non de la création d'une entreprise.   

 

1. Formalisez votre idée

Au départ, l'idée est un peu vague. Pour la concrétiser en projet, la première chose à faire est de bien définir votre idée. Pour cela, obligez-vous à la résumer de manière concise en quelques lignes. Votre idée sera formalisée à partir du moment où vous aurez mis sur le papier :
  • les caractéristiques du produit ou du service envisagé,
  • son utilité, son usage, les performances prévues,
  • les grands principes de fonctionnement de votre future entreprise.

Pour vous aider à formaliser votre idée, posez-vous ces questions :

  • Quelle est votre cible ?
  • Quelle est la taille du marché ?
  • Quels sont les produits ?
  • Quels sont les moyens de distribution ?
  • Quels sont les fournisseurs ?
  • Quel est l’état du marché ?
  • Que pouvez-vous apporter de plus ?
  • Quelle est la faisabilité technique ?
  • Quels sont les besoins en investissements et en ressources humaines ?
  • Quels sont les besoins logistiques et de transport ?
  • Quels sont les moyens de communication et de prospection à mettre en place ?

À ce stade de la réflexion, vous devez veiller à avoir en permanence l’esprit critique. Faites attention à ne pas vous laisser emporter par votre idée et à ne pas occulter les difficultés qui jalonneront votre parcours. À tout moment, soyez conscient des faiblesses de votre projet, mais aussi de ses avantages concurrentiels. Pour cela, n’hésitez pas à échanger avec des personnes d’expérience et soyez à l’écoute de leurs critiques et de leurs conseils.

 

2. Faites le point sur vous

Interrogez-vous sur :
  • votre personnalité, vos compétences, vos aptitudes émotionnelles et intellectuelles à devenir chef d’entreprise,
  • votre expérience professionnelle et extra-professionnelle,
  • votre motivation véritable. 
Pour cela, un bilan de compétences peut être utile. Vous pouvez en bénéficier si vous êtes demandeur d'emploifonctionnaire ou salarié.
 
Il est également important de vérifier l’adéquation de votre projet avec vos aspirations personnelles. Il ne doit pas y avoir de contradictions entre votre sphère privée et professionnelle (contraintes de temps, financières, problèmes de santé…).
 

Quiz : Avez-vous l’étoffe d’un entrepreneur ?

  • Savez-vous organiser votre emploi du temps ? 
  • Êtes-vous à l’aise avec la prise de décision ?
  • Comment réagissez-vous devant la difficulté ? Vous stimule-t-elle ou au contraire vous tétanise-t-elle ? 
  • Êtes-vous enclin à prendre des risques ? 
  • Comment jugez-vous votre position au sein d’un groupe ? Vous sentez-vous leader ? 
  • Êtes-vous capable d’amener les autres à donner le meilleur d’eux-mêmes ? 
  • Êtes-vous prêt à renoncer à un salaire fixe et à des vacances annuelles ? 

 

3. Assurez-vous de la viabilité de votre projet 

Une fois l’idée trouvée, vous devez vous interroger sur la faisabilité de votre projet en réalisant une étude de marché. Trop souvent négligée, l’étude de marché est pourtant un préalable indispensable à toute création d’entreprise. Elle vous permettra de valider l’existence d’un marché, de fixer un prix de vente et de définir un canal de vente. C’est un passage obligé pour réduire au maximum les risques pesant sur votre activité. 
 

Checklists en ligne

Valider mon idée
  1. Je peux résumer mon idée en 1 phrase
  2. J’ai défini les caractéristiques du produit ou du service envisagé
  3. Je peux expliquer son utilité
  4. J’ai défini les performances prévues
  5. Je suis capable d’expliquer les grands principes de fonctionnement de ma future entreprise
Imprimer