La franchise

Devenir franchisé, c’est une manière comme une autre de créer son entreprise, mais pas tout seul. Découvrez les atouts non négligeables de ce système de collaboration.

 

La franchise, c’est quoi ?

La franchise est un accord commercial et juridique par lequel une entreprise, appelée le franchiseur, s'engage à fournir à une autre entreprise, dite franchisée, une marque, un savoir-faire et une assistance permanente en contrepartie d'une rémunération.

 

3 bonnes raisons de devenir franchisé

  • Vous profitez de tous les atouts d’un groupe (logistique, moyens publicitaires, puissance d’achat), tout en restant votre propre patron. Vous êtes propriétaire de votre entreprise et indépendant juridiquement et financièrement de votre franchiseur.
  • Vous limitez les risques puisque vous repartez d’un modèle de réussite ayant fait ses preuves et pour lequel vous êtes formé et accompagné.
  • Vous bénéficiez de l’image de marque et de la notoriété de l’enseigne.

 

2 inconvénients à prendre en compte

  • Vous devez généralement investir une somme plus conséquente que pour l'achat d'un commerce isolé, afin de vous acquitter des droits d'entrée et de répondre aux exigences du franchiseur (type d'implantation, équipement...).
  • Vous vous engagez à respecter les règles de fonctionnement imposées par le franchiseur, et vous vendez, généralement à titre exclusif, les produits et/ou services dans des conditions prédéfinies.
 

Les étapes pour devenir franchisé 

Si la démarche de franchise est nettement simplifiée par rapport à celle d’une création d’entreprise indépendante, vous devez néanmoins respecter quelques étapes préparatoires.
 

1. Sélectionnez votre idée, votre projet

Choisissez le secteur d’activité et le produit ou le service qui vous intéressent.
 

2. Sélectionnez votre franchiseur

Identifiez le ou les franchiseur(s) qui travaille(nt) dans le domaine d'activité que vous avez choisi. Pour cela, vous pouvez utiliser l’un des nombreux annuaires qui référencent les franchises comme celui d’AC Franchise ou de toute-la-franchise.com par exemple. Recherchez ensuite toutes les informations sur les franchiseurs que vous avez sélectionnés. Vous trouverez généralement de nombreuses informations sur internet, mais n’omettez pas les salons professionnels. Vous pourrez y rencontrer des franchiseurs et affiner votre sélection. 
 
Un conseil : avant de vous engager, n'hésitez pas à rencontrer plusieurs franchisés de l'enseigne que vous avez choisie, pour recueillir leurs impressions.
 

3. Remplissez le dossier d'information précontractuel (DIP)

Une fois votre franchiseur sélectionné, prenez rendez-vous avec lui. Il vous remettra un DIP qui contient généralement beaucoup de renseignements sur lui :
  • un dossier sur la marque (présentation, notoriété, revues de presse...),
  • une présentation du marché local et/ou national,
  • l'état des implantations actuelles des franchisés,
  • les perspectives de développement,
  • les bilans et comptes de résultat des 2 derniers exercices,
  • le plan de financement type,
  • un exemplaire du contrat de franchise, 
  • éventuellement un contrat de réservation.
Au cours de cette entrevue, profitez-en pour étudier avec lui la faisabilité de votre projet : financements, apport, motivation, lieu d’implantation… Vous disposez d'un délai de réflexion minimum de 20 jours entre la remise du DIP et la signature définitive du contrat de franchise.
 

4. Signez le contrat de franchise

Ce contrat étant une pièce essentielle, nous vous recommandons de le faire analyser par un juriste avant toute signature. Voici les principaux aspects auxquels vous devez porter attention :
  • les exclusivités,
  • la détermination des prix,
  • les clauses de non-concurrence et la durée du contrat.
À la signature, vous devrez généralement régler le droit d'entrée, partiellement ou en totalité, selon les dispositions prévues au contrat.
 

5. Mettez en place votre franchise

Vous pouvez maintenant commencer à entreprendre de nouvelles démarches, avec l’aide de votre franchiseur, comme :
  • trouver votre lieu d’implantation,
  • établir votre business plan,
  • rechercher auprès des banques les financements nécessaires,
  • éventuellement rencontrer votre futur expert-comptable pour lui soumettre votre projet financier.
S'il y a lieu, votre franchiseur peut aussi vous aider à réaliser une étude de marché ou encore à fixer les prix des produits/services… Dans tous les cas, vous pouvez le solliciter pour des conseils juridiques et administratifs.
 

La microfranchise solidaire de l'ADIE

L'ADIE (Association pour le droit à l'initiative économique) a conçu un nouveau modèle d'entrepreneuriat social reprenant les principes de base de la franchise : la microfranchise solidaire. Cette initiative consiste à promouvoir des concepts de micro-entreprises "clés en main" et à les proposer à des personnes éloignées du marché de l'emploi. Les microfranchisés rejoignent un réseau qui les forme et les accompagne dans la gestion quotidienne de leur activité.
 

La franchise, une recette gagnante

L'observatoire de la franchise 

Checklists en ligne

Monter ma franchise
Monter ma franchise
Imprimer