Les éléments incontournables du business plan

Ne vous laissez pas impressionner par le business plan. S'il est bien construit, il sera votre meilleur allié ! Une vingtaine de pages peut suffire pour évaluer la viabilité de votre projet et convaincre l'ensemble de vos futurs partenaires. Quelques indications pour organiser vos idées.

 

1. La synthèse 

En 4 pages maximum, présentez votre projet de manière synthétique : l'entreprise, le marché, l'offre, la stratégie de développement, les principaux éléments financiers, la présentation de l'équipe et enfin l'utilisation des fonds et les étapes de développement de l'entreprise. 

 

2. Le portrait de votre entreprise 

  • Son histoire
  • Sa forme juridique
  • Sa structure interne (organigramme, collaborateurs, localisation, actionnariat, conseil d’administration...). Insérer ici les CV détaillés des personnes-clés.
  • Son environnement externe (concurrence…)

 

3. Votre offre 

  • Présentation du produit/service (bénéfice client, positionnement, prix…)
  • Description du marché (taille, tendances, clients/prescripteurs/utilisateurs, concurrents, partenaires potentiels…)
  • Évaluation de votre chiffre d’affaires et de votre part de marché 
  • Stratégie marketing : plan marketing détaillant les actions pour vous faire connaitre, politique de prix, politique de vente et de distribution, services périphériques proposés.

 

4. Votre projet 

  • État d'avancement : les réalisations à ce jour, risques et difficultés dans la mise en œuvre et coûts associés.
  • Organisation : situation de l'entreprise, locaux et équipements requis, ressources humaines nécessaires requises. 
  • Planning 

 

5. Les données financières 

  • Plan de financement sur 3 ans 
  • Comptes de résultat prévisionnels sur 3 ans 
  • Moyens et délais pour atteindre le seuil de rentabilité
  • Plan de trésorerie sur 12 mois

 

6. La conclusion 

  • Points forts 
  • Opportunités et motivation de l'équipe vis-à-vis du projet

 

7. Les contacts

Quelques conseils à retenir

Le business plan est un instrument qui doit servir à réfléchir et informer, mais aussi à convaincre. En le rédigeant, pensez à :
  • adopter une rédaction concise et précise, mettant en évidence les points-clés,
  • soigner la présentation : la première impression est déterminante, mettez toutes les chances de votre côté !
  • tenir compte d'hypothèses positives comme négatives. Ne surestimez pas votre chiffre d’affaires prévisionnel, ni la progression de votre activité,
  • citer vos sources, notamment pour les chiffres,
  • inclure un calendrier,
  • commenter vos chiffres sans trop les détailler.

Liens utiles