Dispositifs spécifiques

En plus des aides accessibles à tous les créateurs d’entreprise, la Région Île-de-France encourage plus particulièrement certains profils via des dispositifs en faveur de l’économie sociale et solidaire et de la création d’entreprise dans les quartiers. 

 
 

Pour les projets d’économie sociale et solidaire (ESS)

Les Franciliens expriment de nouveaux besoins de proximité. Fortement ancrée dans le tissu social et économique des territoires, l'économie sociale et solidaire (ESS), vecteur d’innovation sociale, contribue à répondre aux besoins peu ou mal satisfaits, qu'il s'agisse d'emploi, de cohésion sociale, de culture, de loisirs, de préservation de l'environnement ou de démocratie.

Aujourd'hui, l'économie sociale et solidaire se développe dans des domaines très variés tels que l'assurance, la protection de l'environnement, l'artisanat, la distribution, la banque, le logement, le tourisme, etc. Ses valeurs? Utilité sociale et environnementale, solidarité, participation démocratique des producteurs et des consommateurs.

 

Les aides dédiées aux entreprises de l'économie sociale et solidaire peuvent prendre différentes formes : prêts, garanties, subventions, prise de participation, quasi fonds propres, etc.

 

Pour des montants allant de 10 000 € à plusieurs centaines de milliers d’euros, vous pouvez adresser votre demande de prêt auprès de la Nef, un organisme spécialisé existant depuis 20 ans.
 
Pour des prêts d’honneur compris entre 15.000 et 50.000 €, le Réseau Entreprendre a spécialement développé le programme "Entreprendre autrement".
 
Le réseau France Active et Sogama-Crédit associatif proposent, eux, de couvrir le risque lié à vos prêts selon différentes modalités. 
 
Garrigue et Innov'ess investissent en fonds propres afin de renforcer les capitaux permanents, selon différentes modalités. 
 
 

L'observatoire de l'économie sociale et solidaire 

L’Atelier, le centre de ressources régional de l’économie sociale et solidaire

 
 

Pour les projets dans les quartiers

Malgré des contextes sociaux difficiles, l’esprit d’entreprendre existe plus que jamais au sein des quartiers. Mais, comme ailleurs, le passage de l’idée à sa formalisation économique et juridique est délicat.
 
Vous êtes issu d’un quartier prioritaire de votre ville ou souhaitez y installer votre entreprise ? Quelle que soit la taille de la structure que vous créez, la Région vous propose un soutien financier adapté, mais également un accompagnement sur mesure et sur la durée.
  • Si votre projet est à fort potentiel d’emploi, la Région vous offre l’opportunité d’intégrer l’École régionale de projets de création à fort potentiel. A la clé : une aide financière doublée d’une structure d’accompagnement.
  • Si vous avez besoin d’embaucher des agents de sensibilisation à l’entrepreneuriat, la Région met à votre disposition une aide à la rémunération des postes emplois-tremplins pendant 6 ans, doublée d’une aide à la formation.
  • La Région offre également son soutien à la création et à la labellisation de points d'accueil création d'entreprise (PACE)
Des associations comme l'ADIVE (Agence pour la diversité entrepreneuriale) peuvent également vous aider à entrer en contact avec des grandes entreprises, pépinières ou réseaux.